Fiche N° 213
Dates limites de consommation
En matière de protection des consommateurs, la législation Française prévoit deux types de dates limites :

--  Les DLC : Dates Limites de Consommation.
--  Les DLUO : Dates Limites d'Utilisation Optimale.




Les Dates Limites de Consommations :

Elles sont impératives !

Elles concernent tous les produits frais, et notamment, entre autres, tous ceux qui sont présentés en barquettes sous cellophanes. Mais plus généralement tout ce qui est frais et périssable !...

--   Les viandes (boeuf, veau...), les abats (foie, rognons...), les volailles.
--   Les charcuteries, les paquets de jambon, les saucissons.
--   Les poissons, y compris les poissons panés.
--   Les crustacés (Les crevettes, les moules, huitres, etc...)
--   Les laitages, les yaourts, les fromages.


Il est bien évidemment interdit de laisser en rayon des articles dont la date limite de consommation est dépassée !



Les Dates Limites d'Utilisation Optimales (DLUO).

Elles ne sont pas légalement impératives, mais simplement conseillées.
On les appelle souvent : Dates « Conseillées » de Consommation. Et elles portent en général une mention « A consommer de préférence avant le... ». Vous trouvez ces inscriptions principalement sur des produits non soumis à des risques de dépérissement rapide.
Sont ainsi des DLUO :

--   Les pains de mie, ou les paquets de biscuits.
--   Les tablettes de chocolat, les friandises, etc...
--   Les boites de conserves, qui peuvent rester très longtemps stockées.
--   Les boissons (Coca-Cola, Fanta, tous les jus de fruits, etc...)



Cette mention n'interdit pas de consommer le produit après la date indiquée.

Elle avertit que passée cette date, le produit en question risque simplement de ne plus avoir la même fraicheur. Ses qualités nutritionnelles pourront aussi ne plus être tout à fait les mêmes que lors de sa mise en rayon. Mais il y aura aucun problème au niveau de la santé, à le consommer.

Si par exemple, vous avez acheté du pain de mie 8 jours au delà de la date inscrite sur le paquet, celui-ci pourra vous sembler plus sec, ou en tous ces un peu moins moëlleux...
Cependant, il sera toujours parfaitement consommable !

Pour le cas particulier des boissons gazeuses, au bout d'un certain temps, vous risquez aussi de ne plus avoir beaucoup de gaz... Mais le problème ne se pose que très rarement, les boissons partent vite, et ne restent pas longtemps en stock.

Cela veut dire que le magasin a parfaitement le droit de laisser ce type de produits en rayon au delà de la date indiquée sur le paquet. Et il n'est même pas obligé de vous consentir une quelconque réduction. Simplement, si son stock est conséquent, vous pouvez toujours lui faire remarquer que quitte à payer le même prix, vous allez en prendre un autre !... Et que si tout le monde fait pareil, le produit lui restera sur les bras... En revanche, si le rayon de l'article concerné est presque vide, il vous fera comprendre que c'est ça ou rien !...










Si la date limite d'un produit est dépassée :

Si un produit dont la date limite de consommation est dépassée se trouve encore dans un rayon, je vous conseille de le porter à la caisse, en le signalant poliment, et discrètement... Inutile de faire du tort au magasin, alors que c'est peut-être un simple oubli d'un employé lorsqu'il a approvisionné les rayons... Et c'est lui qui risquerait d'en subir les conséquences...

Souvent, une responsable en question m'explique, en s'excusant, que cela peut arriver, que ce produit va être jeté, mais que pour des raisons de santé publique, justement, elle ne peut me le donner...
Parfois, cependant, ça marche, et quand la date n'est passée que d'un jour, elle me le met discrètement avec mes autres achats, en me gratifiant d'un :
--   « Bon, allez, prenez-le ! Mais surtout, mangez-le bien ce soir... »



Si le produit est encore valable le jour-même :

Si par contre un produit expire le soir même, essayez de vous le faire offrir, si l'heure de fermeture du magasin approche... ou tout au moins d'obtenir une bonne réduction. Si vous êtes au RSA, ou chômeur, profitez-en !... Moi, je demande toujours...

Dans les grands magasins type Monoprix, ou Simply, les choses sont généralement bien faites : Quand un produit voit sa date limite de consommation approcher, une étiquette de réduction est apposée, avec le nouveau prix bien visible, écrit en très gros !

Si le magasin refuse de faire la réduction, tant pis... Il ne faut pas le prendre, sauf si il n'en reste plus d'autre... Sinon, c'est idiot, même s'il est encore bon. Car quitte à payer le même prix, pour ce qui est de la viande, par exemple, il y en aura toujours une autre qui aura l'air plus jolie, plus rouge... Donc, ils savent très bien que s'ils n'accordent pas la réduction, le produit finira à la poubelle. Alors, souvent, je reviens peu de temps avant l'heure de la fermeture...


Le super coup de p... vice !... (Je sens que je vais me faire des copains !...)
Perso, je procède ainsi : Je prend la barquette de viande en question, et je la met dans mon sac. (Oui, ben quoi, je ne suis pas encore passé à la caisse !). Mais dans mon sac, il fait chaud... surtout quand il y a mon ordinateur portable qui vient de fonctionner sur secteur... Et après avoir circulé un bon moment dans le magasin, et m'être fait un peu voir, je passe enfin à la caisse... Et là, je sors la barquette de viande, style le mec distrait, qui l'avait oubliée !... Et je demande la réduction en faisant remarquer que ce soir, elle ne sera plus bonne.

Quand la caissière refuse, puis appelle une responsable pour accord, je lui refais ma demande, en faisant remarquer à haute voix que sinon, je leur laisse. Mais j'avertis que mes courses ayant été au quasi-contact de mon ordinateur tout chaud, la chaine du froid de ces produits déjà limite est rompue, et qu'ils vont de toutes façons être obligés de les jeter... A moins qu'il préfèrent les remettre en rayon ?...
Inutile de vous dire que le plus souvent, je repars avec le produit à moitié prix, parfois même sans le payer !...



Peut-on donner les produits dont la date expire le jour même ?

C'est un point qui avait provoqué une polémique, les magasins prétendant qu'ils n'avaient rien le droit de donner, simplement parce qu'ils étaient obligés de jeter les produits périmés...

C'EST FAUX, et au contraire, la réponse est OUI ! Tout simplement parce que, comme dirait Mr de la Palice, toute date expire... à la fin de la journée. Or, sauf erreur, la journée s'achève... à 23 h 59 ! Donc, quand un magasin quelconque ferme à 21h, un autre qui reste ouvert jusqu'à 23 h 45 a toujours le droit de vendre ce produit !...

Donc, les produits sont encore valables, et ils pourraient tout aussi bien être donnés que vendus pour être consommés le jour même !...


La vérité, c'est que les commerçants craignent un effet d'aubaine, à moins qu'ils aient peur d'une affluence des personnes sans domicile fixe, ou en situation de précarité, qui viendraient ensuite squatter les environs et provoquer des nuisances faisant fuir la clientèle classique...